Tissez votre toile sur le Web

9 mars 2016
antoine

header-mars-digital

On ne vous apprendra rien en vous disant que les comportements ont grandement évolué ces dernières années. Le web est devenu pour beaucoup, voire une grande majorité, la 1ère source d’informations (parfois fausses) et d’influences (parfois mauvaises). Pour votre business, il est donc inconcevable de ne pas être présent sur ce média. La technologie vous offre l’opportunité de toucher de nouveaux prospects, de construire une relation proche avec vos clients, et surtout de mesurer l’impact de vos différentes campagnes de communication. Avoir une stratégie en ligne bien établie est devenu indispensable !

Votre site web

La pierre angulaire de votre présence sur internet. Vous y présenter votre société, votre offre de produits ou services, ainsi que vos dernières actualités et promotions. Au même titre que vos autres supports commerciaux, le site doit respecter votre univers graphique et asseoir votre identité.

Vous pouvez opter pour un site vitrine, informant simplement les visiteurs sur votre offre, votre société et ses différents métiers ;

ou pour un site e-commerce, permettant la vente directe en ligne, simplifiant votre processus de commande (paiement, facturation, workflow…). Aujourd’hui, près de 80% des internautes français effectuent des achats en ligne.

Votre site web doit être consultable sur tous les écrans, avec un responsive design (qui s’adapte à la taille de l’écran), sous peine d’être pénalisé dans les résultats de recherche.

Les réseaux sociaux

Bâtissez vous une communauté et échanger sur un ton plus léger avec vos consommateurs. Les réseaux sociaux permettent d’acquérir de nouveaux clients, et de toucher leur réseau proche, qui a bien souvent les mêmes goûts et aspirations…l’effet boule de neige comme on dit.

Selon votre secteur d’activité, vous opterez pour différents outils : Facebook (indispensable en FR), Google + (général et bien utile sur Google), Twitter (échange en live), Instagram – Pinterest – Dribbble (pour les métiers de l’image), Youtube – Vimeo – Dailymotion (contenu vidéo), Linkedin – Viadeo (échange B2B)…

Seul hic…les réseaux sociaux sont « légèrement » chronophages !!! Votre community manager pourrait vite se perdre dans les méandres de FB… Le sourcing et la création de contenu doivent donc être faits à rythme régulier, et de façon méthodique !

Des campagnes e-mailing

Vous avez constitué une base de données qualifiée, et souhaitez faire parvenir vos dernières offres à vos clients ou prospects, quel moyen plus direct que de glisser un courrier dans leur boite aux lettres (je parle bien d’e-mail…on est plus dans les 80’s, et en plus c’est mieux pour la planète !).

Les outils d’e-mailing permettent aujourd’hui de stocker vos données, de les segmenter par tout type de critères et d’envoyer des mails personnalisés à différentes listes de diffusion. Mais vous devrez accrocher le lecteur dès la 1ère seconde, avec un message et un design impactant, sous peine d’être balayé d’un clic. Car au vue de la quantité de mails entrants que l’on reçoit de nos jours, on ne prête attention qu’aux organismes de confiance.

Le référencement, ou SEO

Votre site web est en place, mais le nombre de visiteurs ne décollent pas. Peut être qu’ils ne vous trouvent pas tout simplement. Vous devez vous projeter à la place des consommateurs et imaginer quels mots, quelles expressions ils tapent dans le moteur de recherche (Google pour 98% des Frogs) pour trouver un produit ou service comparable au vôtre :

traiteur italien Paris 9 – location de ski La Plagne 2000 –

Une fois cette liste de mots-clés établie, vous devrez les insérer dans le contenu des pages concernées sur votre site. Idem que pour un magasin physique, si vous vendez du fromage de chèvre, vous écrirez « Fromager – affineur spécialiste en fromage de chèvre » sur votre devanture, puis détaillerez les autres produits sur votre menu à l’intérieur…même principe !

Les marketplaces

Les places de marché sont des sites qui donnent une visibilité à différents revendeurs, moyennant une commission sur la vente. On peut citer 2 petites start-up en exemples : eBay & Amazon.

Vous perdrez une légère marge sur votre vente, mais rien ne garantit que vous auriez eu la visibilité auprès de l’acheteur sans cette diffusion. Ces sites sont un gage de confiance pour le consommateur.

L’analyse des données

Qui est venu sur mon site ? Comment sont-ils arrivés ? Sur quels liens ont-ils cliqué ?

C’est LE grand + du web, grâce aux outils de reporting, vous pouvez mesurer l’impact de vos différentes campagnes de communication, le nombre de visiteurs sur telle ou telle page (audience), leur parcours sur le site (comportement), et de quelles manières ces visiteurs sont arrivés (acquisition)… et vous pouvez ainsi adapter vos actions selon les résultats.

 

En résumé, le web est devenu le réflexe n°1 pour les acheteurs d’aujourd’hui. Ils y comparent les différents acteurs du marché, les prix pratiqués, échangent avec les autres consommateurs sur la qualité des services proposés et reçoivent une quantité d’offres colossales.

Prenez donc un temps d’avance sur vos concurrents en établissant une réelle stratégie en ligne. Les premières entreprises à faire cette transition seront les grandes gagnantes du marché de demain.